FCDieppe.com - Le Site Officiel

Classement N3

Pos Equipe Points

1. Rouen 21
2. Avranches 2 20
3. Alençon 20
4. Evreux 19
5. Dieppe 19

Partenaires

L INTERVIEW DE GUILLAUME GONEL - Vendredi 25 Mai 2018

Il vient de s engager pour 3 ans avec le FCD et a répondu à nos premières questions. Retrouvez l interview de Guillaume Gonel, nouvel entraîneur du groupe N3...

Pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore, peut-on revenir sur ton parcours de joueur puis d entraîneur ?

J ai débuté le football à l US Envermeu avant de rejoindre l ES Arques. C est au moment du passage au football à 11 que j ai rejoint le FC Dieppe alors basé au stade Maurice Thoumyre avec Christophe Edde, Franck Deloménie et Cyril Wood notamment comme éducateurs. C était encore l époque où les joueurs de l équipe fanion étaient investis auprès des jeunes du club.

Chez les seniors, c est avec André Auzoux que j ai été lancé dans le grand bain du CFA. Au départ, comme plusieurs autres jeunes, j étais dans un processus normal d apprentissage, phase de découverte et d endurcissement au contact des joueurs plus expérimentés. Et puis au fil du temps, j ai pu grapiller du temps de jeu et me montrer, réussissant finalement à me faire une place et à évoluer régulièrement avec l équipe Première. De cette période, j ai gardé de nombreux bons souvenirs, en championnat comme en Coupe de France.

Recruté par David Giguel, je suis ensuite parti à l Eu FC une saison avant de revenir à Dieppe avec Jacky Colinet, là aussi pour un exercice. Et c est finalement à Eu que j ai terminé ma modeste carrière de joueur sous les ordres de Joël Guillaumé. C est d ailleurs lui qui me proposera les commandes de l équipe en 2013 alors qu il décidait de prendre du recul. Une transition joueur-entraîneur qui s est faite naturellement. Comme entraîneur je n ai connu qu un club, Eu, où nous avons réussi le maintien au plus haut niveau régional chaque saison.

 

À la lumière de ce parcours, on a évidemment envie de te demander ce que tu ressens en revenant dans un club qui a forcément compté pour toi ?

La sensation est toute particulière. C est beaucoup d excitation en revenant à la maison avec ce défi qui m est proposé. Et puis cet engouement, toute cette passion autour du club. C est une ville qui vit foot, qui respire foot avec la ferveur et le soutien de nombreux supporters. 

J ai passé beaucoup de temps à Eu et y ai vécu de belles choses mais mon club de cœur, oui, on peut le dire, c est le FC Dieppe!

 

Quels sont les éléments qui ont motivé ton retour ?

Je viens de l évoquer, le challenge sportif proposé par le FCD ne pouvait me laisser indifférent. J aurais pu revenir il y a quelques saisons mais ça ne s est pas fait. J ai eu la chance que l opportunité se présente de nouveau… Impossible de la laisser passer!

Le FCD c est aussi l occasion de travailler avec Alexandre Delarue. Revenir au club quand il fait lui aussi son retour c est spécial. Nous sommes amis et la confiance que nous avons l un pour l autre sera un élément précieux. Ce binôme que nous allons former a aussi pesé au moment de mon choix.

Je sais qu il y a beaucoup à faire mais je ne suis pas effrayé, bien au contraire. C est une réelle source de motivation. Avec beaucoup d humilité, nous allons nous atteler à la tâche avec Alex.

Aujourd hui, le Président m accorde une grande marque de confiance en m engageant sur trois ans. Ce n est pas anodin. Je souhaite le lui rendre et ma motivation s en trouve renforcée.

 

Tu évoquais le challenge sportif, pourrais-tu développer un peu sur ce sujet?

Il s agit avant tout de redorer le blason du club après une période difficile. Redonner de l identité dieppoise à commencer par l équipe fanion. Faire du « made in dieppe » avec des jeunes de la région mais aussi avec des anciens qui ont honoré le maillot dieppois dans le passé. Théo Letombe par exemple est un joueur dont je souhaiterais le retour même si je tiens à préciser que rien n est fait pour l instant. Frédéric Burel en est un autre. La liste est longue. Parmi les plus jeunes, Orhan Sertoglu a aussi le profil que je recherche. Voilà, il faut que cette équipe soit à forte consonance régionale.

Je veux aussi donner la chance aux jeunes du club qui émergent. Nous allons mener une politique de formation. Pour cela, je vais m appuyer sur Alexandre qui aura un rôle important à jouer. L idée est d amener nos jeunes en équipe fanion avec des bagages solides pour maximiser leurs chances de s imposer au haut niveau avec un minimum de difficultés.

 

Revenons à vos rôles respectifs, à la répartition de vos tâches entre Alexandre et toi?

Nous allons travailler en étroite collaboration. En binôme. Je serai l entraîneur du groupe N3. Alexandre sera à la tête de l équipe réserve avec la responsabilité du secteur jeunes du club. Nous travaillerons en concertation avec Olivier Delannoy, membre du comité directeur, qui sera en charge de la politique sportive et fera le lien avec nos dirigeants.

 

Quelles priorités dans les chantiers ?

C est un travail d ensemble qui nous attend mais nous allons évidemment nous concentrer ces prochains jours sur le groupe seniors et la constitution d un effectif de qualité en restant dans le budget imparti. Pour l équipe fanion, je veux former un groupe qui aura envie de se rassembler pour vivre une aventure. Je souhaite une équipe qui me ressemble avec des joueurs qui mouillent le maillot.

 

Des objectifs ?

En terme de résultats, pas d objectifs fixés dans un premier temps. Il est encore trop tôt. Evidemment le maintien sera le minimum attendu pour le groupe N3 mais il faut rester lucide à court terme.

Partir sur le projet évoqué avec une base régionale et constituer un groupe qui adhère à mon discours, voilà un premier objectif. Mon idée est de partir sur un collectif sain. A partir du moment où l état d esprit est bon, même si le footballeur est perfectible, on peut envisager l avenir sereinement et avoir une progression. Si les attitudes d un joueur ne vont pas dans le bon sens, quel que soit son niveau, ça va être sérieusement compliqué dans la relation avec moi. Nous allons privilégier certaines valeurs. L équipe est le reflet de l entraîneur. Je tiens à ce que la mienne ait une envie débordante de gagner. Il faut que sur le terrain les maillots soient mouillés. Je ne veux pas promettre tout de suite un football possession mais je peux assurer qu il y aura de l engagement. Je vais choisir les joueurs et, ensemble, nous serons prêts à aller à la bagarre!